Alireza Rôshan en prison

le

 

Nous apprenons de source sûre qu’Alireza Rôshan s’est présenté à la prison de Téhéran, le samedi 17 novembre 2012, pour y purger la peine d’un an prononcée lors de son jugement, en juin dernier.

Depuis sa libération sous caution, en octobre 2011, Alireza avait repris son travail ; il alimentait régulièrement sa page google de ses écrits – poèmes et nouvelles -, dont il préparait une publication chez le même éditeur téhéranais qui fit paraître, en été 2011,  un recueil de ses poèmes en persan, après le succès de Jusqu’à toi combien de poèmes (publié par PO&PSY en version bilingue) à la Foire Internationale du Livre de Téhéran.

Récemment, cette version bilingue a fait l’objet d’un article dans le quotidien généraliste arabophone Al Hayat.

Des extraits des poèmes d’Alireza Rôshan, traduits par Tayebeh Hashemi et Jean-Restom Nasser, sont également parus dans le numéro spécial de la Revue Europe consacré à la littérature iranienne (mai 2012).

La page Google d’Alireza Rôshan va donc rester muette pendant un an, et lui-même sera  injoignable depuis la France tout ce temps, mais ses traducteurs resteront en contact avec son éditeur iranien.

 

************************************************************************************

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s