La Salvetat sur Agout, 17 au 19 aout 2018

5ème festival de poésie sauvage

DEPLIANT POESIE SAUVAGE (4) copie.jpg

 

Au programme :

Vendredi 17 aout

14h        Discours d’ouverture : Gabriel Okoundji, Parrain du Festival Poète

14h30       Vernissage exposition de photographies : « Mer infinie de femmes » de Louve dans les Etoiles avec lecture de poèmes en musique ;
Vernissage exposition de gravures de Marc Granier/Poèmes de Caroline Fouchac

 

15h30        Présentation des éditions Les Monteils ; démonstration et initiation à la       typographie avec Marc Granier

17h           Carte blanche à Danièle Faugeras, poète, traductrice, éditrice (Po&Psy)

 

21h          Concert Chants dédiés aux femmes ; « A capella » avec Delphine Aguilera : Compositions de Fauré, Purcell, Mozart… Textes de Garcia Lorca, Baudelaire, Max Rouquette…

 

 

Samedi 18 aout

9h – 19h     Marché des éditeurs : éditions Po&Psy, Marc Granier, Voix du poème/Vald’Orb, Art d’en face, Fabienne Forel…  Lectures et signatures : Claude Ber, Aurélia Lassaque, Danièle Faugeras, Jesus Sepulveda, Jeanne Bastide, Cécile Boisson, Laurence Bourgeois, Quine Chevalier, Caroline Fouchac, Noée Maire, Roselyne Sibille, Hélène Tallon-Vanérian…

 

14h         Cinéma « Les plages d’Agnès » Agnès Varda ;  César du meilleur film documentaire 2008 ; Prix du Meilleur Film français. « Autobiographie amusée, tendre et burlesque. Une immense créativité.

 

16h30-18h      Lectures sous le merisier : Claude Ber, Frédérique Wolf-Michaux, Aurélia Lassaque, Laurence Bourgeois, Cécile Boisson, Jesus Sepulveda…

 

 

19h30       Buffet (très) gourmand Prix : 14€

Cuisine de femmes avec l’association « Made in Pais »

Parking Salle des Fêtes

21h30       Concert Cécile Sternisa : « S’il ne tenait qu’àun fil » (chansons acidulées)

***

LETTRE DU FESTIVAL 2018

Le sens intuitif de la merveille

Le Féminin est le gardien de l’équilibre entre hommes et femmes. Dans une société submergée par les émotions et les raisons viriles, par des valeurs masculines excessives et hypertrophiées, l’esprit du féminin réajuste les énergies de la Terre grâce à ses valeurs de douceur, de puissance intuitive, de tempérance et d’Amour de la Vie, à travers l’élan d’ouverture du féminin pluriel. Quand l’humain nourrit et manifeste sa part de féminin celui-ci réenchante le merveilleux de la Nature : ainsi s’alignent et se conjuguent l’extérieur et l’intérieur, l’action et la contemplation sensible, le sens intuitif de la merveille.

 

 ********************************************************************************

 

 

Les photos :

DSCN8902.JPG

DSCN8904.JPG

 

 

 DSCN8956.JPG

DSCN8960.JPG

DSCN8954.JPG

 

*************************************************************************************

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s