Federico García Lorca, Polisseur d’étoiles, œuvre poétique complète

 

Federico García Lorca

Polisseur d’étoiles, œuvre poétique complète

traduit de l’espagnol par Danièle Faugeras

éditions Érès, coll. PO&PSY in extenso

 

Une somme, l’œuvre poétique complète de Federico García Lorca réunie en un seul volume (1144 pages), suivie d’un appareil critique : notes, biographie, présentation de Lorca par Miguel García Posada. Ce remarquable travail est dû à la traductrice Danièle Faugeras. Une seule voix pour se fondre, au plus près du poète, à l’œuvre si diversifiée : vers classiques, vers libres, poèmes brefs ou prolixes, chansons, élégies, ton humoristique ou grave. Lorca n’était pas homme à se répéter. Imprégné de sa culture andalouse, connaisseur des chansons populaires, il s’implique dans le mouvement d’avant-garde déterminant connu sous le nom de « Génération de 27 ». On se replonge avec bonheur dans les recueils connus du Cante jondo et du Romancero gitan. On visite, on redécouvre. On découvre aussi, comme ces Poèmes écartés où brillent de petits joyaux : La bouche du crépuscule / mord dans la craie du mont. / Une étoile jeune / s’est échappée dans l’azur.

Un travail magnifique à la présentation très soignée, comme toujours chez PO&PSY : papiers translucides, encres de Anne Jaillette. Un très bel écrin, au petit format très épais mais solide. Si vous le glissez dans votre poche, il l’élargira, comme il élargira votre espace mental.

Un très bel hommage à ce poète assassiné il y a 80 ans et dont l’œuvre nous enchante toujours. Il est vrai qu’il ne craignait pas d’écrire : La poésie ou bien a de l’émotion ou bien n’a pas d’émotion, un point c’est tout.

Philippe MATHY