GUILLEVIC

 

Mise en page 1
Né à Carnac en 1907, Guillevic a été marqué pour toujours par cette terre, son océan, ses mégalithes. Ses ancêtres  étaient des petits paysans bretons, des forgerons, des tisserands.Autour de lui, personne ne parlait français, mais il n’apprit pas le breton. Son père, marin, devint gendarme. L’enfant vécut donc toute son enfance en caserne. En 1919, la famille arrive en Alsace où l’on ne parle plus français et l’adolescent est tenu d’apprendre l’alémanique et l’alsacien pour poursuivre ses études. Après un bac Math élém., le jeune homme renonce, parce qu’il doit gagner sa vie, aux études de physique-chimie qu’il envisageait de faire. À 19 ans, il entre sur concours dans l’administration de l’Enregistrement. Juriste, puis économiste, sa carrière de fonctionnaire le conduit à s’occuper de contentieux fiscal, de reconstruction, d’économie nord- africaine, de conjoncture, d’aménagement du territoire. Si l’on excepte quelques « proses » récemment retrouvées, Guillevic a écrit et publié exclusivement de la poésie. Il s’est éteint à Paris en 1997.

Guillevic a écrit depuis son adolescence, mais son premier livre, Terraqué* (De terre et d’eau) paraît en 1942, suivi en 1947 par Exécutoire*. À l’exception de Terre à bonheur (Seghers, 1952, 1985, 2004), Gallimard est l’éditeur de l’ensemble de son œuvre. Autres recueils : Gagner (1949), Trente et un sonnets (1954), Carnac* (1961), Sphère* (1963), Avec (1966), Euclidiennes* (1967), Ville (1969), Paroi* (1970), Inclus (1973), Du domaine* (1977), Étier* (1979), Autres* (1980), Trouées (1981), Requis (1983), Motifs (1987), Creusement (1987), Art poétique* (1989), Le chant* (1990), Maintenant (1993), Possibles futurs* (1996) – suivis de trois publications posthumes : Quotidiennes (2002), Présent (2004), Relier (2007).

Principaux livres d’entretiens : Vivre en poésie, avec Lucie Albertini et Alain Vircondelet (1980, 2007) ; Choses parlées, avec Raymond Jean (1982) ; Humour Terraqué, avec Jacques Lardoux (1997) ; Un brin d’herbe, après tout, avec Jean-Yves Erhel (1998) ; Du pays de la pierre, avec Boris Lejeune et Lucie Albertini (2006). À lire aussi : L’Expérience Guillevic (1994) ; Proses ou Boire dans le secret des grottes (2001).

La bibliographie de Guillevic compte une centaine d’ouvrages en collaboration avec des peintres, dont Dubuffet, Léger, Manessier, Bazaine, Cortot, Pouperon, Sylvère, Baltazar… Son œuvre est mise en musique par un nombre croissant de compositeurs en France et à l’étranger. Elle est traduite en une cinquantaine de langues et diffusée dans plus de soixante pays. Guillevic était lui-même traducteur de l’allemand (Hölderlin, Heine, Trakl, Stadler, Rilke, Brecht…) et co-traducteur de nombreux poètes hongrois, russes, macédoniens, roumains, finnois, arabes…

Michaël Brophy, Irlandais, spécialiste de son œuvre, a récemment écrit à son propos : « Infatigable parcours de vie en écriture, l’œuvre guillevicienne aime, ruse, ose et jubile Peut- être plus dans le quotidien / Que dans l’exceptionnel. Le poète procède par tâtonnements en faisant de l’ordinaire des jours et de l’instant précaire non seulement le terrain privilégié de son questionnement mais encore le tremplin vers l’immense potentialité, l’insistant « peut-être », peu à peu traduit en gestes vérifiables de la langue et de l’être indissolublement liés. »

Notice établie par Lucie Albertini-Guillevic.

Les * de la bibliographie indiquent les recueils republiés dans la collection Poésie/Gallimard. La citation de Michaël Brophy est extraite de: «Guillevic: la poésie à la lumière du quotidien», Colloque de Dublin, septembre 2007 (Ed. Peter Lang, Berne, 2009).

**************************************************************************************

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s