Anne Jaillette

visuel-Jaillette

Anne Jaillette, née en 1961, vit et travaille à Évreux, où elle dirige la Maison des Arts Solange-Baudoux.

Parmi ses expositions et performances transartistiques, on citera : « Musique à voir », 1998 ; « Géo Graphies », 2004 ; « Les robes », 2006 ; « Cosmogonies », 2011.

*

Passionnée de dessin, elle note à propos de son travail :

le trait est comme un fil allant, comme un lien

je ne veux pas expliquer par le dessin ce que je vois, avec distance et connaissance, mais plutôt être là, en état d’ignorance, présente au dehors, à ce qui est 

la feuille de papier, blanche, lisse 

la graphite poudreuse, compactée ou en matière est le médium principal de mes recherches 

l’encre aussi, plus douce, liquide, noyée 

laisser la main aller, laisser venir le trait, alors arrive l’espace du paysage 

dehors, je suis dans le plus grand que moi, prise de notes, graphiques, rythmiques de ce qui est là ou là-bas, la circulation, les croisements des formes végétales, minérales, le grand espace, les champs, et aussi parfois plus proche, l’univers dans mon jardin 

à l’atelier, je n’ai plus les signes de la nature qui me guident. Ce serait comme une montée des terres, des eaux, des ciels, des nuages, rencontrés l’air de rien lors de mes promenades et gravés, retenus quelque part, au profond de ma tête.

*

Elle est l’auteure d’un livre d’artiste unique, intitulé J’ai eu un mal fou à te retrouver. Livre « unique » en tant que c’est le seul exemplaire existant mais aussi parce que la technique utilisée (encres numériques rehaussées à partir de photographies dont elle est l’auteure) est atypique au regard de son travail de création habituel. C’est de cet ouvrage qu’ont été extraites les planches qui accompagnent ce livre.

Publicités