Phare dans la nuit – PO&PSY

 

Par Georges Cathalo

Alors que de nombreuses enseignes éditoriales tirent leur rideau, voilà que depuis quelques années deux aventurières passionnées de poésie se sont lancées dans cette voie étroite. Courage démesuré ? Inconsciente notoire ? Entreprise illusoire ? Tout cela et rien de cela. Le pari insensé de Danièle Faugeras et de Pascale Janot est de « tenter d’intéresser à la poésie un vaste public » qu’elles espèrent attiré par l’humain et le réel plus que par la banalité et le virtuel.

Les collections poétiques de ces deux pionnières sont hébergées depuis leur début en 2008 par les éditions Erès, spécialisées dans le domaine des sciences humaines. Il leur a fallu chercher un moyen de se différencier avec les habituelles publications. Pour cela, elles ont créé une petite collection très reconnaissable : petit format, mise en page différente pour chaque ouvrage, présentation sous pochette colorée et petit prix de vente. Ajoutons que chaque titre propose un tirage de tête de 10 à 20 exemplaires illustrés par des artistes plasticiens, tirage numéroté et signé par les auteurs. Parmi les parutions proposées, citons par exemple les livres de Claudine Bohi, François Graveline, Michel Dunand ou de l’immense poète grec Yannis Ritsos.

Depuis 2012, cette petite collection est prolongée par la collection « PO&PSY in extenso » qui présente les œuvres poétiques complètes de poètes déjà édités sous cette enseigne. Après Jacques Ancet et Antonio Porchia, PO&PSY a présenté l’œuvre complète en édition bilingue d’Abbas Kiarostami, le merveilleux poète iranien ainsi que celle du poète italien Paolo Universo qui reste à découvrir. S’en est suivi l’édition de toute la poésie de Federico Garcia Lorca, Polisseur d’étoiles, sur plus de mille pages.

Parmi les originalités, conseillons la lecture de Humour rose du poète surréaliste mauricien Malcolm de Chazal. Relevons aussi Jets de poèmes du poète japonais Ryôichi Wagô. Ce livre dit « de circonstance » regroupe des centaines de poèmes formés à partir de tweets de l’auteur qui a subi de plein fouet la catastrophe de Fukushima. Livre à la fois glaçant et encourageant car preuve vivante de la forte résilience des poètes placés en situation extrême. Paru en 2014, signalons encore Bateau de papier du grand poète norvégien Olav H. Hauge dans une nouvelle traduction d’Anne-Marie Soulier. Il est d’ailleurs prévu une publication de l’intégralité des poèmes de cet auteur avec des extraits de son Journal de 5000 pages.

Pour ce qui est des projets à venir, Po&Psy va s’orienter vers les poésies du domaine étranger puisque les prochains recueils aborderont les poésies d’Europe de l’Est et du Moyen-Orient.

Pour toute information complémentaire, il ne faut pas hésiter à contacter Danièle Faugeras, militante active de la cause poétique si utile en ces temps improbables : 95A rue du Castelas, 30260 LIOUC, ou poetpsy@orange.fr. Le site des éditions est consultable à l’adresse suivante : www.poetpsy.wordpress.com

***********************************************************************