RECOURS AU POÈME 29 : GARCÌA LORCA

RECOURS AU POÈME  29, décembre 2012

Federico GARCÌA LORCA, Grenier d’étoiles, traduit par Danièle Faugeras, érès, collection Po&Psy, 2012, 10,50 euros.

par Antoine Beck

« Grenier d’étoiles », un titre choisi par Danièle Faugeras dans le poème Rêves, ici reproduit de superbe façon au cœur du volume. Les poèmes de cet ensemble proviennent de Canciones (1921-1924) et de Suites (poèmes publiés en revues entre 1920 et 1928). Je n’aurai pas ici l’outrecuidance d’écrire au sujet de Garcia Lorca, poète et poésie qui ont sans doute aucun entraîné le plus de commentaires jamais écrits sur une œuvre. Laissons la parole à Lorca.

Initium

Adam et Ève.
Le serpent
brisa le miroir
en mille morceaux,
et la pomme
fut la pierre.

Saluons la beauté de cette traduction amoureuse réalisée par Danièle Faugeras.

L’univers
est en attente de quelque chose
qui encore n’a pas éclos.
La flore infinie
des étoiles
et les faunes de l’âme
retiennent leur souffle
et regardent vers un point
qui est loin
attendant la clé
du mystère,
point qu’attaque la mort
avec un marteau fantastique.
Car si le point lointain
venait à s’effacer du ciel
il y aurait une catastrophe
d’étoiles
un énorme amas
d’étoiles
couronnées de fantastiques
squelettes.

On ne choisit pas de traduire de tels poèmes par hasard, de les citer non plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s